Hyundai Repentigny

 Appelez-nous
BLOG - Hyundai Repentigny
 


Hyundai annonce la production la première camionnette de son histoire
 
Par autofocus.ca, 24 août 2017.
 

La camionnette Hyundai Santa Cruz aura peut-être plus d’avenir que l’on pense, finalement.

Pourtant, dévoilé en primeur mondiale au salon de Détroit 2015, le prototype de cette espèce d’amalgame entre un Honda Ridgeline et un Subaru Baja laissait plutôt croire à une étude de style qu’à de sérieuses intentions de production.

Après tout, qui aurait pu prendre au sérieux…:

  • un concept de «camionnette lifestyle»;
  • basé sur la plateforme d’un utilitaire compact (en l’occurrence, le Hyundai Tucson);
  • à quatre portières, dont deux à ouverture en contresens;
  • à cinq places et à courte boîte;
  • mais que ladite boîte accepte d’étirer sa section encastrée pour lorsqu’il faut transporter son lot de bébelles;
  • et, comble du rêve nord-américain: une motorisation diesel, ce qui n’existe toujours pas dans le portefolio de la marque sur notre continent (Merci, Volkswagen!).

Pourtant, le constructeur asiatique annonce qu’il la fabriquera, cette camionnette compacte. Euh… c’est la deuxième fois en autant d’années qu’il le fait; rappelez-vous qu’il en avait été question dans les publications automobiles internationales à pareil moment estival, l’an dernier. La faune journalistique s’attendait même à ce qu’une version de production 2019 pointe le bout de sa calandre au salon automnal de Los Angeles…

… mais non. Cette fois, c’est la bible Automotive News qui rapporte. que Hyundai USA a donné le feu vert à celle qui viendrait concurrencer les actuels GMC Canyon et Chevrolet Colorado, l’éventuel (retour du) Ford Ranger et – croyez-le ou non: le possible Jeep Wrangler pick-up.

Vous vous demandez si ce Hyundai Santa Cruz (à ne pas confondre avec l’utilitaire Hyundai Veracruz de la dernière décennie) rejoindra le Canada?

Évidemment, aucune confirmation encore là-dessus, mais souvenez-vous qu’en février 2016, le Salon de l’auto de Toronto avait fièrement reçu le prototype… Mea culpa, nous mettions d’ailleurs fortement en doute sa production!

 

Source : https://fr.autofocus.ca/actualites/dernieres-actualites/hyundai-annonce-la-production-la-premiere-camionnette-de-son-histoire



Le Hyundai Kona électrique (2018) aperçu en test
 
Par autoplus.fr, 21 août 2017.
 

Annoncée officiellement au mois de juin dernier, la version électrique du nouveau Hyundai Kona a été aperçue pour la première fois lors de tests de développement. Encore largement camouflée, cette déclinaison sera lancée l’année prochaine, au premier semestre 2018. Nous avons peu d'informations pour le moment, mais l'autonomie zéro émission devrait atteindre un peu moins de 250 miles, l'équivalent de 400 kilomètres. Esthétiquement, l'important camouflage laisse penser qu'il y aura quelques particularités de style sur cette déclinaison électrique par rapport à la version thermique.
 

Source : https://news.autoplus.fr/Hyundai/Kona/Hyundai-Kona-Hyundai-Kona-EV-Electrique-Autonomie-1519279.html



Hyundai lancera un nouveau VUS à hydrogène
 
Par journaldemontreal.com, 18 août 2017.
 

Quand on pense à l’avenir de l’automobile, les voitures électriques retiennent souvent toute l’attention. Sauf que d’autres technologies se pointent aussi le bout du nez. Comme l’hydrogène, par exemple.

Hyundai est l’un des rares constructeurs automobiles à déjà avoir les pieds dans cette arène. Aux États-Unis et en Colombie-Britannique, on propose déjà un véhicule de ce genre, construit à partir de la plateforme de l’ancienne génération du Tucson.

Sauf que voilà. Ce véhicule se fait vieillissant, et Hyundai vient de dévoiler quelques images du VUS qui le remplacera éventuellement. Et il n’est pas d’un laid choquant!

 

Une autonomie améliorée

Ce nouveau véhicule, qu’on a temporairement baptisé Next Generation FCEV (pour Fuel Cell Electric Vehicle) se détachera du Tucson pour devenir un modèle part entière. Son design rappelle tout de même celui du nouveau Kona, un VUS au gabarit plus petit que celui du Tucson et qui arrivera bientôt sur le marché nord-américain.

Côté mécanique, le nouveau véhicule coréen sera capable de parcourir quelque 580 kilomètres avec un réservoir d’hydrogène. On nous parle d’une puissance assez timide de 167 chevaux, ce qui représente tout de même une amélioration notable de 20% par rapport au Tucson Fuel Cell.

 

Une accessibilité déficiente

L’idée derrière un véhicule à hydrogène est assez intelligente. Brillante, même. Faire le plein ne prend pas plus de temps qu’avec un véhicule à essence. Puis, à la place du moteur, une véritable petite centrale électrique se charge de transformer l’hydrogène en électricité. Résultat: un véhicule très peu polluant dont les seules émissions sont quelques gouttes d’eau qui sortent par le tuyau d’échappement.

Le hic, c’est que l’accessibilité à des stations de recharge en hydrogène demeure très limitée. Si limitée qu’Hyundai ne commercialise ce modèle que dans quelques zones géographiques bien précises.

Au Canada, seule les habitants de la région de Vancouver peuvent actuellement louer un Tucson FCEV. Je dis louer, parce qu’on n’offre aucune option d’achat. Aux États-Unis, l’offre n’est guère plus séduisante. Mis à part la Californie, c’est un gros zéro.

Si les stations de ravitaillement en hydrogène se mettaient à pousser comme l’ont fait les bornes de chargement pour les véhicules électriques, les modèles comme le nouveau Hyundai Next Generation FCEV pourraient bien devenir un sérieux rival aux Tesla de ce monde. En attendant, ça ne demeure qu’un rêve plutôt timide. 



Un manuel en réalité augmentée pour les voitures de Genesis
 
Par igen.fr, 7 août 2017.

Le constructeur automobile Genesis, une propriété de Hyundai, abandonne le bon vieux manuel papier pour une fringante application de réalité augmentée. Les modèles 2017 des G80 et G90 peuvent être scrutées à la loupe par une app compagnon qui permettra d’en savoir plus sur tel ou tel composant du véhicule.

Cela va du moteur au tableau de bord ; en tout, le constructeur a créé 135 vidéos qui font office de manuel et de guide de maintenance à lancer à partir d’éléments virtuels qui apparaissent quand on scanne la voiture avec son smartphone ou sa tablette. L’habitacle peut être visité en 360°, avec là aussi un accès direct à des vidéos explicatives.

Genesis a travaillé avec des automobilistes pour identifier les besoins et pour mettre au point les fonctions de cette application. Qu’on se rassure, on y trouvera aussi un manuel traditionnel (mais au format électronique). Le constructeur va également intégrer ce mode d’emploi new look pour les véhicules de sa gamme 2018.

https://www.multivu.com/players/English/75060514-genesis-virtual-guide-g80-g90/embed_videos.html?video=5bcb9173-bedd-4b85-b007-02d5e4325de7
 
 

Source : https://www.igen.fr/app-store/2017/08/un-manuel-en-realite-augmentee-pour-les-voitures-de-genesis-100803



Genesis a gagné son indépendance
 
Par leblogauto.com, 3 août 2017.

Genesis est désormais une entité indépendante au sein du groupe Hyundai. Elle sera dirigée par Manfred Fitzgerald, responsable de la marque depuis décembre 2015.

 

Lors de l’annonce de la nouvelle entité, Hyundai a déclaré vouloir offrir a sa marque premium plus de réactivité pour satisfaire les dernières tendances du marché premium et mieux répondre ainsi aux attentes des consommateurs.

Genesis sera amené à grandir très rapidement. Initialement, les cadres contribuant au développement et à la gestion de la marque viendront de chez Hyundai. Ils seront intégrés dans la nouvelle filiale au sein de quatre départements : stratégie et planification du produit, stratégie à moyen et long terme pour l’entreprise et la marque ; marketing et expérience client.

L’indépendance de Genesis intervient quelques semaines savant la présentation de la nouvelle G70 sur laquelle la marque compte beaucoup pour augmenter ses ventes. Elle sera commercialisée aux côtés des G80 et G90. Ces trois berlines devraient bientôt être rejointes par une pléthore de nouveautés puisque Genesis a déposé pas moins de 24 noms de modèles en mai dernier.

 

Source : Hyundai

Source photo : Hyundai

 

Source :https://www.leblogauto.com/2017/08/genesis-a-gagne-independance.html



Hyundai Veloster 2018 : Surpris en Essai dans le Désert du Nevada 
 
Par theautomobilist.fr, 30 juillet 2017.
 

Oui, nous envoyons encore et toujours les membres de l’équipe cuire par 45 ou 50° à l’ombre dans le désert du Nevada pour faire quelques « spyshots ». Dans le cas présent, on pourrait même ajouter : « Tout ça pour un coupé Hyundai Veloster 2018 qui pourrait ne jamais venir en Europe ! »
Développé sur la plateforme de la récente Hyundai i30 (Elantra GT aux USA), la prochaine génération du coupé Veloster est en cours de développement sur les routes de la planète et notamment celles des Etats Unis qui sont un de ses principaux marchés.

Comme le modèle né en 2011 que nous connaissons tous, le Veloster 2018 conservera ses 3 portes cependant son allure générale sera plus sage ou plus conforme aux canons du style actuellement en vigueur. Une version N semble prévue et elle adoptera une apparence dans l’esprit de celle de la compacte sportive i30 N. Ce futur Veloster N devrait adopter la suspension adaptative découverte sur la i30 en tenue de sport. Cette version sportive du coupé sud coréen devrait par ailleurs profiter du chassis surbaissé, de grosses roues et grosses sorties d’échappement ainsi que d’une dotation en équipement équivalente à celle de i30 N européeenne.
Au sujet des sorties d’échappement, nous avons vu deux options, à savoir comme ici avec deux sorties rondes centrales ou comme vu chez nos confrères américains de Car & Driver, avec deux sorties séparées enchassées dans le diffuseur.

Pour ce qui est des motorisations, au moins celles destinées au marché américain, il devrait y avoir au minimum deux mécaniques Turbo dont une sera celle de la i30 N dans sa version 250 ou 275 ch. On parle aussi d’une entrée de gamme avec une évolution du L4 1.6 L T-GDI. Aux USA ces moteurs devraient être associés à une BVA6 mais la BVM6 proposée en Europe sur la i30 N pourrait aussi aller aux USA si le besoin s’en fait sentir.
A suivre dans les prochaines semaines.
 

Crédits photos : Thomas W pour The Automobilist.fr



  Hyundai reconnaît le service militaire canadien
 
Par guideautoweb.com, 20 juillet 2017.

Au Canada, le service militaire n’est pas aussi important qu’il ne l’est ailleurs dans le monde. Étant un pays plutôt axé vers la paix, le Canada ne possède pas une grande quantité de programmes encourageant et remerciant nos combattants. Dans cet ordre d’idées, Hyundai a décidé d’encourager le service militaire canadien en offrant des réductions considérables à l’achat et à la location d’un véhicule Hyundai par un membre des forces armées actif ou à la retraite.

En plus d’encourager les militaires actifs, Hyundai permet aux membres de la famille d’un soldat habitant sous le même toit que celui-ci d’obtenir cette réduction. Et contrairement aux offres habituelles offertes par les constructeurs automobiles, elle peut être jumelée et additionnée aux autres promotions en vigueur du constructeur. Cela rend donc cette promotion alléchante!

 

Ce rabais est appliqué au montant total du véhicule après les taxes. Il est question d’une réduction de 500 $ pour les modèles Accent, Ioniq Hybride et Veloster, 750 $ pour les modèles ElantraElantra GT et Tucson, 1 000 $ pour les Sonata et Santa Fe Sport et 1 500 $ pour les Santa Fe XL.

Pour être admissible à cette offre, il ne suffit que de présenter une carte d’identité militaire ou une carte de membre et d’accompagner le tout d’un permis de conduire où il est inscrit une adresse valide correspondante. Pour le moment, il n’y a aucune date de fin à cette promotion. Elle a été lancée le premier juillet dernier et sera offerte jusqu’à nouvel ordre.

 

Source :http://www.guideautoweb.com/articles/43609/hyundai-reconnait-le-service-militaire-canadien/



  Hyundai i30 N : elle arrive le 13 juillet !
 
Par news.autoplus.fr, 6 juillet2017.
 

La voilà ! Attendue depuis de très long mois, la i30 N, le premier modèle de la nouvelle gamme sportive de Hyundai, arrive enfin ! Le constructeur sud-coréen annonce aujourd'hui qu'il la présentera officiellement le 13 juillet 2017. En attendant, la marque nous offre deux nouveaux teasers de sa future compacte survitaminée.

Le premier d'entre eux est l'occasion pour 
Hyundai de rappeler que cette i30 N est une véritable sportive puisqu'elle a été en grande partie développée dans le temple de la vitesse, c'est-à-dire sur le circuit allemand du Nürburgring. Elle a notamment participé aux dernières 24H du Nürburgring et a subi plus de 10.000 km d'essai. Découvrez-la en vidéo.

La seconde vidéo est plus succincte mais elle permet toutefois d'apercevoir, par bribes (projecteurs, calandre, sortie d'échappement), le style de l'auto (
voir le clip).

Deux niveaux de puissance pour la i30 N

La motorisation, elle, demeure toujours un mystère. Il se dit cependant que la i30 N disposera d'un moteur quatre cylindres essence 2.0L Turbo qui sera décliné en deux niveaux de puissance : 250 et 275 ch (ou 290). Une suspension adaptative, une assiette abaissée, des freins redimensionnés, des voies élargies et un châssis rigidifié seraient aussi au programme. Confirmation le 13 juillet...

Source :http://news.autoplus.fr/Hyundai/i30-N/Hyundai-i30-N-Compacte-Sportive-Francfort-2017-1518030.html



   Premier essai routier Hyundai Elantra GT 2018 : look européen et espace de chargement
 
Par Autoaufeminin.com, 27 juin 2017.
 

Dans un paysage automobile de plus en plus dominé par les multisegments, le créneau des voitures compactes est encore et toujours imposant autant pour le Canada que pour le Québec. Troisième en importance au pays, il a été, en 2016, dominé par la Honda Civic, la voiture la plus vendue au Canada. Or, l’Élantra de Hyundai suit cette Civic de près dans son segment, et la version GT à hayon conçue en Allemagne a reçu une nouvelle allure pour l’édition 2018 avec des lignes plus racées, une calandre plus aiguisée et des attributs sportifs. De plus, on lui a donné plus d’espace de chargement et on a allongé sa liste d’équipements de série sur toutes ses variantes.

Les moteurs et les versions

L’Elantra GT 2018 se décline en quatre variantes, soit la GL, la GLS, la Sport et la Sport Ultimate. Les GL et GLS sont munies d’un moteur quatre cylindres 2,0 litres GDI qui développe 162 chevaux et 150 lb-pi de couple. Pour les boîtes de vitesse, Hyundai donne le choix entre une transmission six vitesses automatique ou une six vitesses manuelle. Sur le plan de la consommation, nous avons observé 8,2 litres aux 100 kilomètres avec la boite automatique (en conduite animée dans les Laurentides).

Dans l’habitacle, plusieurs éléments de série s’ajoutent au modèle de base GL comme le volant chauffant et l’écran tactile de 8 pouces qui trône sur le tableau de bord. La GLS obtient un toit ouvrant panoramique, des jantes de 17 pouces et une climatisation automatique à deux zones, entre autres.

L’Elantra GT Sport, quant à elle, est mue par une motorisation turbocompressée de 1,6 litre T-GDI, qui développe 201 chevaux et 195 lb-pi de couple. Deux choix de transmissions sont proposés, soit une boite manuelle à 6 rapports, qui est disponible sur le modèle sport uniquement, et une transmission automatique à 7 rapports à double embrayage. Les déclinaisons GT Sport viennent avec une suspension multribras à l’arrière et beaucoup plus d’équipement de série.

Sur le plan de la sécurité il est important de souligner la SuperStructure sur laquelle est basée l’Elantra GT, qui est composée à 53% d’acier haute résistance. Nombreux sont les équipements disponibles sur ce plan, tels que le freinage d’urgence autonome avec détection des piétons, le régulateur de vitesse adaptatif, le système de suivi de voie, l’alerte d’attention du conducteur et la détection des angles morts.

Premières impressions sur la route

Une fois bien installé dans l’habitacle, le premier élément qui saute aux yeux est sans contredit l’écran de 8 pouces qui trône sur le tableau de bord. Même si les voitures européennes sont souvent munies d’écrans qui ressortent, celui-ci semble avoir été positionné un peu maladroitement. Mais ce n’est qu’une constatation esthétique; cet écran est énormément et le système d’infodivertissement qui l’anime est très intuitif.

L’espace dans l’habitacle est ample, pour le conducteur et les passagers, À l’arrière, les 705 litres de cargo, un chiffre impressionnant dans le segment, sont extrêmement utiles pour ce qu’on appelle une compacte à hayon.

Si Hyundai a mentionné que l’agrément de conduite est une priorité pour les acheteurs de compactes à hayon, il y a peut-être place à amélioration ici. Il faut le souligner, le manque d’agrément a une conséquence positive; l’Elantra GT 2018 est très souple et prête pour les longs trajets. Le moteur de la GL et la GLS offre une puissance correcte et la transmission automatique qui l’équipe gère cette puissance sans anicroche.

Le moteur turbocompressé de la version Sport offre des accélérations enivrantes, ce qui est extrêmement agréable en ligne droite. Or, si vous vous attendez au même dynamisme fournit par l’Elantra Sport berline, vous serez déçu. En effet, Hyundai semble avoir ajusté la suspension et calibré la transmission et la direction pour favoriser le confort sur la route plutôt que l’agrément de conduite. Ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose en soi, tout dépend de ce que vous recherchez comme type de conduite.

Conclusion

La Hyundai Elantra GT 2018 offre un ensemble intéressant de confort, technologie, espace  chargement et de look. Même si elle pourrait être améliorée sur le plan du dynamisme, chose qui semblait être une priorité pour le constructeur, elle peut rivaliser une fois de plus contre les autres compactes à hayon de son segment. Tout dépend de son prix bien sûr, caractéristique dont nous avons peu de détails, mais qui devrait se situer alentours de 25 000$ selon les versions.

Trois points positifs de la Hyundai Elantra 2018

  1. Beaucoup d’équipement de sécurité
  2. Espace de chargement impressionnant pour le segment
  3. Nouveau design extérieur unique

Trois points négatifs de la Hyundai Elantra 2018

  1. Version Sport peu sportive côté tenue de route
  2. Direction floue
  3. Conduite peu inspirante

Evaluation Sommaire
Sur la route - 8.5
Sur la route – Performances - 7
Habitacle – Espace intérieur - 8.5
Habitacle – Espace de chargement - 9
Habitacle – Ergonomie - 8
Rapport qualité/prix - 7

8

Source :http://autoaufeminin.com/premier-routier-hyundai-elantra-gt-2018-look-europeen-espace-de-chargement/11132


   Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau Hyundai Kona 2018
 
Par Ecoloauto.com, 19 juin 2017.

Hyundai a causé toute une surprise cette semaine en dévoilant le nouveau Hyundai Kona 2018. Ce n’est pas que le modèle était inattendu, mais personne ne se doutait qu’il offrirait une version 100 % électrique avec 400 kilomètres d’autonomie, soit un chiffre équivalent à la Chevrolet Bolt.

Le nouveau Hyundai Kona 2018 viendra donc s’attaquer au segment en pleine croissance des VUS sous-compacts, mais il aura une corde supplémentaire à son arc que ses rivaux n’ont pas.

Mais avant de parler de la version électrique, jetons un coup d’œil à la variante plus traditionnelle. Celle-ci sera propulsée par un moteur quatre cylindres de 2,0 litres développant 147 chevaux et 132 lb-pi de couple. Il s’agira là du modèle d’entrée de gamme tandis que Hyundai, fidèle à ses habitudes offrira un moteur turbo en option.

Il s’agit d’un quatre cylindres de 1,6 litre développant 175 chevaux et 195 lb-pi de couple. Il s’agit donc essentiellement du même moteur qui peut se retrouver en option sous le capot du Hyundai Tucson, mais les performances devraient être plus intéressantes dans le Hyundai Kona en raison d’un poids inférieur.

Le nouveau Hyundai Kona 2018 sera construit sur plateforme Superstructure de Hyundai composée de 53 % d’acier à haute résistance qui a comme objectif d’améliorer le confort en réduisant les vibrations, améliorer les performances en étant plus rigide, et rehausser la sécurité d’un cran en étant plus résistante.

Le Hyundai Kona électrique : on ne le voyait pas venir

Tel qu’indiqué précédemment, la décision de Hyundai d’offrir un VUS sous-compact à moteur exclusivement électrique fut une surprise pour tous. La version EV arrivera après les deux modèles décrits précédemment, et le constructeur coréen promet une autonomie de près de 400 kilomètres, soit presque identique à la Chevrolet Bolt.

Il faudra attendre encore peu avant d’avoir plus d’informations sur la version électrique, cependant. Les prix n’ont pas été dévoilés non plus. Le Hyundai Kona fera son entrée sur le marché au début de 2018.


Source : http://ecoloauto.com/quil-faut-savoir-nouveau-hyundai-kona-2018/


Lucie Décosse, ambassadrice Hyundai Ioniq
 
Par cbnews.fr, 8 janvier 2017.

Hyundai Motor France, qui vient de lancer Ioniq, son modèle avec trois motorisations électrifiées (hybride, hybride rechargeable ou 100% électrique) choisi la judokate Lucie Décosse pour en être l’ambassadrice. La triple championne du monde, championne olympique en 2012 et deux fois médaillée en épreuve olympique, est impliquée dans le projet Paris 2024 pour la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et paralympiques.

Source : http://www.cbnews.fr/marques/lucie-decosse-ambassadrice-hyundai-ioniq-a1032678
 


CES 2017 : Google Assistant s'invite chez certaines voitures Hyundai

Par Frandroid, 4 janvier 2017.

Google Assistant peut à présent être utilisé avec certains véhicules de la marque Hyundai.

Nous le savions, Google veut aller plus loin qu’Android Auto. L’assistant virtuel de Google est maintenant compatible avec plusieurs modèles de voitures Hyundai. Le constructeur automobile a profité du CES 2017 pour annoncer l’intégration de cette IA dans la berline Sonata ou encore le SUV Sante Fe.

« Ok Google »

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise coréenne s’intéresse à la voiture connectée. Son application Blue Link pour les montres intelligentes sous Android Wear avait été présentée lors de la précédente édition du CES. Hyundai signe aujourd’hui une nouvelle étape avec l’intégration de Google Assistant dans certains de ses véhicules.


Avec cette fonction, vous pouvez envoyer des commandes à votre voiture pour la faire démarrer, régler la température, verrouiller les portes… Le tout sans quitter des yeux la route pour une interface tactile plus distrayante. Il vous suffira de prononcer par exemple : « Ok Google, démarre ma voiture. »

Source : http://www.frandroid.com/produits-android/automobile/402260_ces-2017-google-assistant-sinvite-chez-certaines-voitures-hyundai
 


Le Mazda CX-9 récompensé par Auto123.com et Car and Driver

Pas facile sur nos routes enneigées.
Pour que le retour à la maison se fasse de façon sécuritaire.

Par CAA-Québec - Facebook, 12 décembre 2016.


N'oubliez pas que la limite pour la pose de pneus d'hiver c'est jeudi le 15 décembre. Il nous reste quelques places!


Source : http://www.facebook.com/caaQc/photos/pb.291191747682596.-2207520000.1481821626./917327298402368/?type=3&theater
 
 

Qu'est-ce que la Bugatti Chiron et Hyundai ont en commun?

 
Par Caradisiac.com, 10 décembre 2016.

Le designer de la Bugatti Chiron passe chez Hyundai
Genesis reste une marque peu connue aujourd'hui du fait de son arrivée toute récente sur le marché et de son absence d'Europe. Cela devrait toutefois changer dans le futur avec l'arrivée de Genesis sur le Vieux Continent. Et pour bien faire les choses, Genesis a engagé le designer en chef de la Bugatti Chiron.
Genesis n'a de cesse de recruter chez les Allemands pour venir ensuite les concurrencer. Après Manfred Fitzegarld, qui a pris les commandes de la branche premium de Hyundai, c'est Luc Donckerwolke qui a rejoint les rangs de la toute nouvelle marque. Aujourd'hui, nous apprenons l'arrivée d'un troisième renfort de premier choix pour Genesis qui a recruté Alexander Selipanov.
 
Il s'agit du designer en chef de la Bugatti Chiron, pour l'extérieur, et du concept Vision GT chez Bugatti. Avant ça, Selipanov était chez Lamborghini et a travaillé au dessin de l'Huracan. Agé de 33 ans, le Russe aura la responsabilité du design chez Genesis, tout en rendant des comptes au chef global du design, Luck Donckerwolke.
 
Une bien belle équipe pour un constructeur qui devra faire ses preuves en partant de zéro en Europe. Actuellement, Genesis commercialise deux autos : la G90 (concurrente des limousines allemandes) et la G80, qui rentre sur le segment des BMW Série 5 et Mercedes Classe E. La suite devrait être marquée par l'arrivée d'une plus petite berline qui s'opposera aux BMW Série 3 et Mercedes Classe C.

 
Source : http://www.caradisiac.com/le-designer-de-la-bugatti-chiron-passe-chez-hyundai-111539.htm
 
 
La nouvelle Mazda 3 ne vous paraît pas très différente de lancienne? Cest que le restyling effectué par léquipe de design maison est réussi.

L'Elantra de Hyundai remporte un prix AJAC dans deux catégories

Par Hyundai Auto Canada Corp., 08 décembre 2016.
 

MARKHAM, ON, le 6 dec. 2016 /CNW/ - La toute nouvelle Elantra 2017 de Hyundai a remporté aujourd'hui le titre de la Meilleure petite voiture tandis que l'Elantra Sport 2017 s'est mérité celui de la Meilleure voiture de sport / de performance de l'Association des Journalistes Automobile du Canada (AJAC). Lancée en 1991, la berline compacte Elantra, qui en est maintenant à sa sixième génération, s'est vendue à plus de 500 000 exemplaires au Canada et à plus de 10 millions d'unités à travers le monde. La nouvelle version Sport qui s'ajoute à la gamme des véhicules Hyundai est le modèle Elantra le plus puissant produit à ce jour.
 
En 2012, la génération précédente de l'Elantra avait remporté le Prix de la Voiture canadienne de l'année décerné par l'AJAC ainsi que le titre de Voiture nord-américaine de l'année, et les deux nouveaux prix obtenus aujourd'hui continuent de souligner le succès de Hyundai dans le cadre de cette compétition. Depuis 2011, les véhicules Tucson, Accent, Veloster, Elantra GT, Santa Fe Sport et Sonata ont également été honorés par l'AJAC. À titre de gagnants dans leur catégorie respective, l'Elantra et l'Elantra Sport se retrouvent dorénavant sur la courte liste des prétendants au titre de la Voiture canadienne de l'année 2017, dont le vainqueur sera annoncé le 16 février 2017.
 
« Nous ne pourrions être plus emballés d'obtenir ces prix d'excellence. Ceux-ci sont particulièrement gratifiants pour les ingénieurs et designers ayant travaillé sans relâche afin d'introduire sur le marché le meilleur véhicule Hyundai qu'il était possible de construire », a déclaré Don Romano, président-directeur général de Hyundai Auto Canada Corp. « L'Elantra est notre véhicule le plus vendu et l'une des voitures que l'on retrouve en plus grand nombre dans l'entrée de cour des consommateurs. En remportant chacune un prix de l'AJAC, l'Elantra et l'Elantra Sport viennent confirmer que nos clients ont fait un choix exceptionnel. »
 
Durant la phase de conception de l'Elantra 2017, les ingénieurs automobiles de Hyundai et les métallurgistes de l'aciérie de Hyundai ont développé ensemble une « Superstructure ». Fabriquée avec 53 % d'acier à haute résistance avancée, cette Superstructure est un châssis rigide qui améliore la tenue de route, le roulement et la sécurité grâce à une meilleure protection de l'habitacle en cas de collision. En effet, lorsqu'elle est dotée du freinage autonome d'urgence avec détection des piétons, l'Elantra est classée MEILLEUR CHOIX SÉCURITÉ+ par l'agence américaine des assureurs pour la sécurité routière (IIHS), la cote la plus élevée décernée par l'organisme.
 
L'Elantra a été évaluée par un jury de 60 journalistes automobiles expérimentés lors un événement d'une semaine appelé « TestFest ». Chaque modèle a été testé dans divers environnements, incluant des routes publiques, une piste de course et un circuit pour tester la tenue de route, selon 24 critères distincts, afin d'identifier le meilleur véhicule dans chaque catégorie. Les véhicules et leurs meilleurs concurrents dans l'industrie ont été testés successivement afin de procurer des résultats pertinents pour les consommateurs canadiens.
 
« De tels événements comparatifs représentent une occasion fantastique pour les produits Hyundai de se mesurer à ce qui se fait de mieux dans l'industrie », a ajouté M. Romano. « De nos jours, les consommateurs ont accès à un vaste choix d'excellents véhicules. Il est donc très réjouissant de voir à quel point les produits Hyundai performent bien dans un environnement aussi concurrentiel. »

Source : http://www.newswire.ca/fr/news-releases/lelantra-de-hyundai-remporte-un-prix-ajac-dans-deux-categories-605019756.html


 

Hyundai Repentigny

Heures d'ouverture

  • Ventes - Neuf
  • Ventes - Occasion
  • Service

Le nom, les logos, noms de produits, noms des caractéristiques, images et slogans Hyundai sont des marques de commerce appartenant à Hyundai Auto Canada Corp.

© 2000-2019 D2C Media Tous droits réservés. Solutions web automobiles de D2C Media
Consultez les termes et conditions et la politique de confidentialité du site de Hyundai Repentigny
Auto Aubaine
Membre du réseau AutoAubaine
TEXTEZ-NOUS!

Recevez nos promotions par texto ou réponses à vos questions!

Nom:*
Mobile:*
Département:*
Message:*
Soumettre
Lead: Demande SMS (Texto)
Bonjour,

Un client potentiel ayant visité votre site web, demande à être contacté par SMS (Texto):

Renseignements sur le visiteur:
Mobile: {$EMAILPHONE}
Nom : {$NAME}
Courriel : {$EMAIL}

Renseignements sur le véhicule recherché :
Modèle: {$EMAILMAKE} {$EMAILMODEL} {$EMAILYEAR}
Dernier véhicule vue: {$LASTVEHICLEVIEWED}
Dernier véhicule configuré: {$EMAILBUILDANDPRICE}


Message du visiteur :
{$MESSAGES}

D2CSMSID:{$D2CSMSID}

Source Média: {$UTMDETAILS}
Navigateur: {$USERAGENT} -
Historique de navigation: Cliquez ici
{$DEALER_SENDTO}

Consentement: {$CONSENT_DETAILS}

Votre demande a bien été envoyé!


Hyundai Repentigny vous remercie d'avoir communiqué votre demande. Un conseiller communiquera avec vous sous peu.

×
Continuer
Une erreur s'est produite

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. S'il vous plaît rafraîchir et essayez à nouveau

×
Continuer